Uncategorized

Non, je ne taperai pas mon enfant!

… enfin en tous cas je vais essayer…

Si vous prenez le temps de regarder des vidéos de comiques antillais ou guyanais, ils y évoquent tous cette éducation « à l’antillaise », où le parent (très souvent la mère) frappe pour corriger une insolence, une défiance, un comportement pas totalement adapté.

 

Alors oui, beaucoup d’entre nous avons en mémoire cette raclée monumentale dont nous nous amusons aujourd’hui, en famille ou entre amis, mais qui à l’époque ne nous avait pas du tout fait rire… »Ça ne m’a pas tué! ». Je ne suis d’ailleurs pas en reste et j’en aurai une ou deux bien bonnes à vous raconter où je me suis fait réveiller à coups de ceinture pour une connerie faite la veille ou des courses poursuites dans l’appartement où je finissais enfermée dans les toilettes en espérant pouvoir sortir quand mangomamie dormirait…

La première personne a m’avoir introduit à une autre vision de l’éducation est ma meilleure amie. Elle refusait de toucher un cheveux de son enfant et passait de long moment à tout expliquer, à reprendre sa fille. Je me suis volontiers moqué d’elle d’ailleurs, notamment cette fois où elle avait mis au coin la mangopuce pour l’en enlever une demie seconde plus tard en lui assurant tout son amour à coup de bisous et autres câlins.

Moi je voulais des mangokids obéissants et qui filent droit et s’il fallait 2-3 claques pour ça, je ne voyais (à l’époque) pas le souci. Jusqu’au jour où j’ai eu mangokid#1…

Une sage me disait (ladite meilleure amie) « tu verras quand tu auras des enfants, il va falloir que tu réajustes tes principes. » Et elle avait raison! La première fois que mangokid#1, vers 18 mois, m’a tapé, je lui ai pris sa petite main et m’apprêtais à la retaper en prononçant un « on ne tape pas! » avant qu’un gros coup de frein à main mental s’effectue dans ma tête: interdire de taper en tapant pour faire passer le message, c’est quand même moyennement intelligent…Alors comment faire???

Eh bien depuis j’ai lu un certain nombre d’articles, de livres, j’ai visionné des vidéos, assisté à des conférences qui n’ont fait que me conforter dans cette position: non, les coups ne sont pas une méthode éducative acceptable et finalement sont peu efficace sur le long terme. Je suis désormais convaincue que l’on peut éduquer un enfant sans violence, physique ou verbale. Quant au « rhooo ça va, j’en suis pas mort », je vous laisse consulter la page de http://www.oveo.org  sur la notion de violence éducative ordinaire. et vu le nombre de personnes qui continuent à banaliser ce type de violence, même chez les professionnels, je me dis qu’il reste encore un long chemin à faire…

Je prendrai une prochaine fois le temps de vous donner les livres de base du parent bienveillant ainsi que les sites qui donnent des outils pour avancer dans cette voie.

Vos kids vous le rendront bien!

 

The Mango Mom

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s