Uncategorized

« Mais maman, on ne tape pas les bébés! »

Je vous arrête tout de suite: je ne frappe pas mon bébé, hein! Je vous invite à lire mon article précédent, je reste dans cette mouvance de non violence éducative. Mais comme la vie n’est pas un long fleuve tranquille (quoi????) et encore moins quand on devient parent (sans déc?!?!), il peut il y avoir des dérapages que Mangokid#1 ne manque pas de souligner. Je m’explique:

Donc un soir, heure du coucher, un peu tardive je l’avoue [j’aimerai que les mamans qui arrivent à baigner, faire manger et coucher leurs enfants pour 19h me donne leur recette!], je suis avec les deux kiddies depuis une bonne demie-heure et je tente désespérement d’endormir ces enfants pleins de vie. L’histoire est lue, les bisous et autres câlins sont faits. Kid#1 est collé à moi pendant que #2 en est encore à tourner autour du lit. Je chope donc le bébé, la colle contre moi, et tente de la bercer. Bim, premier coup de dent… »ah non chérie, les quenottes c’est pour manger les aliments, pas maman, héhéhé ». Sourire large du haut de ses 7 dents. Re-câlin, re-bim « Aïe, attention! Tu fais mal à maman mon amour, il faut arrêter maintenant ». Bisous, câlins, BIM! « OH PUT***! Si tu refais ça encore une fois, je te donne une calotte! » Fin de la première scène…

Là, #1 se lève dans son lit, me regarde droit dans les yeux et me dit avec beaucoup de sérieux: « Maman, on ne tape pas les bébés ». moi: « Oui évidemment ma chérie, mais elle m’a mordu fort alors… » « Maman, ON-NE-TAPE-PAS-LES-BEBES ».

J’ai bien vu qu’elle prenait l’affaire assez au sérieux pour prendre le temps de l’explication. Non, chérie, je n’ai jamais voulu frapper ta soeur. Mais elle m’a fait très mal trois fois alors je me suis mise en colère. Et j’ai dit quelque chose de pas très bien et j’ai menacé de quelque chose qu’en plus je ne ferai pas juste pour lui faire peur. C’était naze. Mais j’ai pu m’exprimer. Tu vois, des fois, on dit des choses pas très gentilles et qui font peur quand on est en colère mais on ne les pense pas. Et même des fois on pense des choses pas sympas , comme là j’ai vraiment eu envie de la taper mais je ne le ferai pas. Parce que ta soeur est petite et qu’elle ne comprend pas encore qu’elle m’a fait mal et parce qu’on a pas le droit de taper qui que ce soit.

Mangokid#1, rassurée m’a fait un câlin, et m’a dit « fais lui un bisou maman ». L’autre a continué son marathon du lit en se bidonnant et tout ce petit monde s’est endormi bien longtemps après…

En tous les cas, passé le petit moment de honte, affichée par ma fille de 4ans, je me suis réjouie de trois choses ce soir-là:

  1. J’ai réussi à inculquer à ma fille la bienveillance, en tous les cas assez pour qu’elle soit offusquée d’un moment de violence. Et ça, c’est bien.
  2. Elle a aussi développé ses capacités d’empathie ce qui lui permet de se mettre à la place de sa soeur qui n’aurait certainement pas apprécié une calotte, et on la comprend bien.
  3. Bref, ma fille devient un être humain plutôt chouette qui aura tendance à défendre et aider les copains plutôt que de les tabasser.

 

Voilà, long story short, même si je m’énerve parfois, j’ai des garde-fous qui me rappellent le but de tout ce travail d’éducation dans la bienveillance. Merci ma fille!

 

The Mango Mom

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s